Château du Schoeneck

Château du Schoeneck (Dambach la Ville)

Construit à l’extrémité d’une barre rocheuse, le Schoeneck aurait eu pour but premier de chasser les brigands installés dans la zone. Il reste peut de temps aux mains des Hauhenstaufen, passant tour à tour dans les biens fonciers de l’évêché de Strasbourg, des seigneurs de Lichtenberg et de Schoeneck, du Palatinat et de Bitche.

En complément de défense, pour assurer ses arrières et observer les venues de Lorraine, ont été élevé deux autres castels, plus modestes mais toujours visitables, bien qu’également en ruine : le château de Wineck et celui de Hohenfels.

De nombreuses fois détruits puis reconstruit, fortement modernisé par le seigneur de Durckheim qui y construit une tour d’artillerie qui deviendra la plus grosse tour d’artillerie d’Alsace avant que celle du Haut-Koenigsbourg soit bâtie.
Mais le château est finalement ravagé par les troupes de Louis XIV en 1680, puis lors de la Révolution Française.

Les vestiges du château disposent encore d’une barbacane du XVIe siècle, des logis du XIIIe siècle et du donjon pentagonal. Entrée (XVIe siècle) est protégée par deux bastions d’artillerie munis de cannonières.

L’association Cun Ulmer Grün procède à sa restauration ainsi qu’à son entretien depuis l’an 2000.

>>Visitez le site internet<<

About the Author